Histoire de la belle endormie

 

L’histoire indique que ce lieu était une ferme Royale avant que Louis XV ne la cède à son trésorier le Baron Bonnier de la Mosson. Il décide d’en faire aussi un lieu d’agrément dans la tradition des folies montpelliéraine. Plus récemment, Bertrand Schmitt a décidé d’ouvrir le Domaine de Biar au public pour en faire un lieu où l’on aime et respecte la nature.

L’histoire en date

1155

La première citation écrite à propos de Biar le fait apparaître sous l’appellation Manso de Biars. La fertilité des terres est due aux rivières qui parcourent le domaine. Elle permet ainsi de riches cultures et un élevage de qualité.

1727

Le jeune roi Louis XV signe l’acte autorisant la vente de Biar par Charles Joachim-Colbert, évêque de Montpellier et de Maguelone.
De cette façon, le baron Joseph Bonnier de la Mosson, trésorier de la bourse de Languedoc, grand amateur d’art et de science en devient le propriétaire et entreprend des grands travaux.

1882

Le domaine appartient à l’agronome Henri Marès. Il était notamment célèbre pour la découverte de ses traitements des maladies de la vigne. Il était également propriétaire de l’élégant Château de l’Engarran, mitoyen de Biar.

Henri Marès avait rêvé le Domaine de Biar pour sa fille Henriette, à qui il souhaitait offrir cette nature généreuse et originelle. Il n’a malheureusement pas eu le temps de terminer son œuvre. Ainsi, la propriété est tombée dans l’oubli et a subi les outrages du temps.

2007

Bertrand Schmitt a un coup de foudre lorsqu’il pénètre dans le château, parcourt les pièces, s’aventure dans les dépendances, et flâne dans le parc abandonné. Les travaux de restauration et d’aménagement ont été réalisés dans le respect de l’environnement. Il a été fait pour accueillir les amoureux de sérénité, d’authenticité et d’harmonie.

 « Biar était une Folie, mais aussi un mas agricole.

J’aime cette ambivalence, d’un lieu de plaisirs et de fermage.

On nourrissait la chair comme les sens, dans un même élan, finalement spirituel. »

Bertrand Schmitt

Le Domaine aujourd’hui

Plus récemment, Bertrand Schmitt ouvre le Domaine de Biar au public pour en faire un lieu où l’on aime et respecte la nature. En effet, restauration, hébergement, événementiel, equicoaching et manade sont partie des services proposés aux visiteurs du Domaine.

Le Domaine de Biar a retrouvé son activité originelle à travers l’élevage et le dressage de chevaux. A ce jour, c’est une pension permanente d’environ 25 chevaux. Les terres du Domaine accueillent également, des troupeaux de taureaux et vachettes pour paître dans les vastes et riches prairies de Biar. Le Domaine de Biar est également une manade, pension et élevage pour chevaux.

histoire du Domaine - History